Beauty coups de coeur # Février

Produits achetés, lieux testés, nouveautés… Les découvertes beauté du mois à retenir.

Quand on est journaliste beauté, on reçoit pas mal de nouveautés mais je dirais à titre personnel que les produits qui me conviennent et me plaisent vraiment ne sont pas si nombreux que ça car on devient un peu exigeantes au final ! Donc quand ça vaut vraiment le coup, j’ai envie de vous en parler  🙂

Pour commencer, une nouvelle boutique beauté que les Parisiennes ont peut-être déjà remarquée : depuis le 1er mars dans le passage du Havre au métro Saint Lazare a ouvert un magasin Bourjois. Rien que des produits de la marque qui fête ses 150 ans dans ce petit espace coloré de 41 m2. Outre les vernis, rouges à lèvres et autres tentations make-up, le lieu propose une dizaine de prestations beauté à petits prix comme des leçons de maquillage (19 € ou gratuit dès lors que le montant de vos achats s’élève à 19 €), une épilation des sourcils au fil à 15 €, des manucures à partir de 15 € ou encore du nail art pour vos mimines pour 20 €. Et la vraie bonne idée je trouve c’est l’Open bar Vernis : pour 1 euro, vous vous installez, vous choisissez le vernis qui vous tente le plus et vous vous l’appliquez tranquillement sur vos 10 doigts comme une grande. Le top pour faire un essai grandeur nature avant de se laisser tenter par un nouveau coloris de vernis, non ?
Boutique Bourjois
Galerie du Passage du Havre
12, rue du Havre
75009 Paris
Ouverte du lundi au samedi, de 10H à 20H

Premier coup de cœur beauté du mois niveau produits, c’est du côté du make-up que cela se passe avec les vernis Nail Colour UNE (12,90 €) que la marque m’a envoyés pour test dans le cadre du boulot. Et franchement, jes les ai trouvés topissimes ! Bon point pour celles qui rechignent à mettre du vernis à cause des composants, ceux-ci jouent la carte du naturel et ont banni le phtalate, le formaldéhyde et le toluène de leur contenu, proposant ainsi des formules comprenant de 72 à 85 % d’ingrédients d’origine naturelle. Mais au-delà de cet aspect écolo, ces vernis assurent car leur pinceau est hyper pratique (il est bien large et en pratiquement un seul geste il permet de recouvrir tout l’ongle) leurs couleurs sont vraiment canons (à choisir entre 8 coloris allant du rose naturel au bleu jean, en passant par le rouge brique), très couvrants (une seule couche pourrait suffir mais pour assurer la tenue et être vraiment certaine que le résultat est nickel j’ai préféré en mettre deux) et incroyablement brillants (c’est d’ailleurs leur annonce packaging : une formule 3 en 1 qui assure base, couleur et brillance. Contrat rempli haut la main !). Mon préféré : le C13, un taupe un peu grisé que je trouve ultra-chic.

Ensuite, j’ai craqué pour le nouveau rouge à lèvres Infaillible (16,50 €) qu j’avais reçu il y a plusieurs semaines de la part de L’Oréal. Ce produit, c’est un vrai jeu de texture ambulant. Il y a deux embouts et cela débute avec le côté baume hydratant, transparent et au goût légèrement acidulé qui fait briller les lèvres sans les laisser toutes blanches comme cela peut parfois être le cas. Déjà, j’adore et je pourrais très bien ne me servir que de ce tube là tellement cela correspond à mes besoin du moment : hydratation et lutte contre les gerçures. Mas ce produit qui fonctionne en duo va plus loin : on découvre de l’autre côté un embout mousse trempé dans un gloss pour donner de la couleur à vos lèvres. Enfin, cela a la texture du gloss quand vous l’appliquez sur vos lèvres mais au final, il s’agit plutôt d’une encre très couvrante qui se matifie en quelques secondes (donc attention à ne pas faire comme moi à la première application et à en mettre des tonnes !) et offre une tenue impeccable sur les lèvres pendant plusieurs heures (la pub annonce 24H de tenue mais bon n’exagérons pas, je dirais que cela tient bien 5-6h à condition de ne pas manger et boire toutes les 3 secondes et c’est déjà très très honorable je trouve !). Ma couleur préférée : la 213, un brun rosé que je trouve parfaite pour ma carnation de brune à peau claire.

 

Reçu et approuvé aussi ce mois-ci, la gamme purifiante à l’absynthe de The Body Shop. C’est bien simple, le gel antibactérien format voyage (5 €) ne quitte plus mon sac à main, je suis accro à son odeur d’herbe fraîche que je trouve démente. Egalement dans la gamme, une crème mains (14 €), un beurre pour les mains très sèches (14 €) et un gel mains moussant (7 €) grand format à installer d’urgence dans sa salle de bains. 

 

Enfin, last but not least : la brosse nettoyante Nocibé, que la marque m’a envoyée et que j’utilise depuis 15 jours. J’avoue que depuis que j’ai interviewé il y a quelques mois la coach française Valérie Orsoni qui vit aux Etats-Unis et qu’elle m’a parlé de la brosse nettoyante électronique Clarisonic comme étape indispensable de sa routine beauté, je rêve de me procurer ce petit gadget qui, avec sa brosse qui tourne à  300 micro-oscillations/seconde promet de rendre la peau plus saine et plus belle sans l’irriter. Mais à 149 € le petit bijou qui est justement arrivé chez Sephora récemment, autant vous dire que je n’ai pas encore osé me décider… En plus, à peu près au moment où j’ai entendu parler de cet engin belle peau, Philips a sorti sa version de la brosse. Mais au même prix donc toujours pas vraiment abordable pour moi. J’étais donc en train de me dire que j’avais raté le cap de Noël pour me faire offrir ce beauty gadget quand j’apprends en février que Nocibé lance elle aussi sa brosse à… 34,90 € !!! Alors, on se dit forcément qu’il y a un loup, qu’avec une telle différence de prix on ne peut pas avoir les mêmes bénéfices. Mais n’empêche qu’à ce prix-là, on peut se permettre de tenter le coup. Autant vous dire que j’étais donc ravie de pouvoir tester cette nouveauté.
Au bout de 2 semaines d’utilisation, je dirais que globalement ma peau mixte à grasse me semble moins brillante et que j’ai vraiment l’impression d’avoir le teint moins terne. Je l’utilise avec mon démaquillant habituel tous les soirs, puis je rince le petit embout de la brosse et je complète le démaquillage avec du tonique sur un coton comme je faisais avant. Mais la différence c’est qu’avant je ne finissait pas toujours mon rituel avec un coton blanc, là à chaque fois c’est nickel, signe que la peau est nettoyée à fond. A voir les bénéfices sur la durée… Mais en attendant, je pourrais lister les pour et les contres de cette manière :
Avantages :
-Petit prix
-4 brosses différentes qui se rincent facilement à l’eau : un embout pour le nettoyage qu’on utilise avec lait démaquillant, gel lavant ou exfoliant, un autre mousse pour appliquer sa crème de jour, un autre pour se polir les ongles, un autre qui s’utilise comme une pierre ponce. (Pour le moment, je n’ai utilisé que la première brosse, c’est celle qui me semble la plus utilse à titre personnel).
-2 vitesses : 340 tours minutes ou 430 tours minutes. Je mets la plus forte et cela ne m’agresse pas l’épiderme.
Inconvénients :
-Pas de minuteur. Donc comme on conseille de ne pas utiliser la brosse plus de 1 minute, je fais un peu au pif sur les différentes zones.

Bref, pour conclure je dirais que pour le moment, j’en suis bien contente et j’avoue que son petit prix en fait un produit vraiment attractif. Un bon « dupe » en attendant de pouvoir éventuellement un jour oser se payer la fameuse Clarisonic…

 

Voilà, c’est tout pour ce mois-ci, rendez-vous fin mars pour de nouveaux beauty coups de cœur !

11 réponses pour “Beauty coups de coeur # Février

  1. La crème pour les mains à l’absynthe de The Body Shop : petit bonheur aussi ! Toujours dans mon sac !!! 😉

  2. Au secours !!! Le rouge à lèvres Infaillible de l’Oréal est une catastrophe sur moi 🙁
    A chaque fois que j’essaie de le porter, il s’étale et reste lisse quelques secondes puis il se rétracte et « bouloche » au centre de mes lèvres. Le contour redevient couleur peau et j’ai des morceaux de rouge à lèvre sur la partie charnue, comme si j’avais besoin d’un gommage. Mais ce n’est pas ma peau ! C’est le rouge (j’ai même gommé doucement pour vérifier).
    Mag as-tu une solution pour moi ? Je suis dévastée :o/

    • Alors là, c’est un mystère ! Peut-être qu’il faudrait que tu zappes le baume pour n’utiliser que l’embout encre à lèvres ? C’est un peu dommage mais apparemment l’association de texture ne fait pas bon ménage sur tes lèvres 😉

  3. J’ai trouvé !!! En fait, j’ai inversé le procédé. Si jamais le résultat est catastrophique dans le sens classique, laissez le « liquide » se matifier, ça prend 20 secondes. Et après, on recouvre du stick incolore. Donc, il faut avoir bien poser le gloss, le baume « ne fait » qu’hydrater.
    Bref, ça marche super bien dans ce sens aussi et ça tient toute une soirée, même après un dîner. Il m’a d’ailleurs fallu un bon démaquillant pour le retirer. Et ça ne bouloche plus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *