Bonne année 2016

Quand je me rappelle l’enthousiasme avec lequel j’ai abordé 2015, qui s’est finalement avérée être si décevante, sombre et morose, je ne peux m’empêcher d’observer un peu de réserve en ce début 2016, que je considère avec prudence et circonspection.

Bonne-année-2016

Il est vrai que 2015 a au moins eu le mérite de filer comme un éclair, à la manière d’un nuage gris menaçant et un peu irréel qui vous laisse complètement sonné après s’être abattu sur vous…

Il y a eu la fureur et les larmes, l’angoisse, la peur, l’incompréhension et la stupeur que tous les Parisiens et les Français ont pu ressentir… A titre plus personnel, il y a aussi eu un passage à vide au niveau professionnel que je n’ai pas encore su transformer en nouveau départ et qui m’a un peu coupé les ailes.

Heureusement qu’il y a aussi eu de belles éclaircies, comme cette solidarité à l’échelon national qui m’a fait chaud au cœur après le 13 novembre. Et dans ma modeste existence, de l’amour à revendre avec un PACS décidé un peu à la dernière minute, des voyages toujours aussi vivifiants, de la gourmandise à revendre et les proches avec qui l’on est toujours aussi content de partager de précieux moments de complicité.

Bref, vous l’aurez compris c’est encore un peu engourdie par cette étrange cru qu’aura été 2015 que j’entame 2016. Je ne vais donc pas être trop ambitieuse cette année et je vais simplement vous souhaiter de cultiver ces petites victoires qui redonnent l’entrain pour rêver plus grand, de profiter plus que jamais des petites douceurs que la vie met sur votre existence, de reconstituer petit à petit votre stock de joie, d’optimisme et de combativité.

En 2016, je ne vous souhaite donc pas l’impossible mais beaucoup de douceur, de bienveillance et d’apaisement. De quoi retrouver nos forces et la confiance en l’avenir…

La bise,

Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *