Bye bye 2013

Chère année 2013,

 

Pour tout te dire, je ne vais pas te regretter. Ce n’est pas que les 12 derniers mois aient été franchement pourris, c’est plus insidieux que ça.

 © DR

Du côté du positif, je retiens des vacances géniales entre amis aux quatre coins du globe. De Miami à la Bulgarie, que du bonheur de ce côté là ! Bien sûr, AK est toujours au top et illumine mon quotidien faut-il encore le rappeler et il y a eu aussi plein de chouettes découvertes gustatives cette année que j’ai aimé vous faire partager.

Mais pour le reste, l’ambiance générale a été un peu morose. Rien de catastrophique mais rien d’éblouissant non plus. Avec le sentiment dominant de se sentir moyenne en tout (il y a d’ailleurs eu un livre éponyme écrit par Laurence Kiberlain, sœur de Sandrine, qui parle de ça -en plus d’avoir un enfant handicapé- qui est sorti en mai et que je serais curieuse de lire) et une grosse frustration dans l’air liée principalement à l’impression de méchamment stagner au niveau professionnel (mais quand on bosse à la maison le pro et le perso deviennent vite une seule et même entité), sans compter le sentiment de toujours devoir bien-faire doublé d’une culpabilité qui s’accroche dès que je sors un peu des clous pour m’accorder un peu de mou. Mon ostéo pourra confirmer, elle qui m’a vue dans son cabinet un peu trop souvent ces derniers mois parce que j’ai la fâcheuse tendance à somatiser et à développer plein de nouveaux symptômes pénibles qui me pourrissent le quotidien (hypocondriaque, moi ?!!)…

Un autre de mes problèmes qui s’est révélé à sa pleine puissance cette année, c’est que j’ai tendance à me remettre sans cesse en question. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas toujours une bonne chose et ça ne fait pas forcément avancer ! Perso, cela aurait plutôt tendance à me clouer sur place avec la sombre idée en tête que de toute manière, c’est un peu difficile d’arriver à bouger les choses et qu’il faut faire avec.

Sauf qu’en fait, j’ai l’espoir fou de prendre un nouveau départ en 2014, d’avoir envie de nouveaux défis enrichissants et mieux encore de me donner les moyens de les réaliser. Je sais bien qu’il ne va rien se passer de magique au moment où l’horloge sonnera Minuit une mais j’aime bien cette idée d’avoir un cadre pour faire table rase des choses toxiques du passé. Je ne me suis pas encore fixée d’objectifs précis et je ne veux pas me mettre la pression (ce serait même l’inverse, j’aimerais bien être un peu plus bienveillante avec moi-même cette année pour que mon corps me le rende bien et arrête de m’envoyer des signaux plus ou moins douloureux comme quoi je pourrais être moins exigeante et « torturée » – pas façon écrivain maudit non plus, hein) mais je vais sérieusement réfléchir à introduire des petits changements par-ci, par-là (des cours de yoga, m’octroyer mon vendredi après-midi moi qui bosse en free-lance, etc.) pour enclencher la machine et générer une énergie plus positive autour de moi !

Voilà, c’était ma modeste contribution à tous les articles « bilan » que vous avez pu croiser ces derniers jours sur la Toile 🙂

Et vous, vous attendez quoi de 2014 ?

 

5 réponses pour “Bye bye 2013

  1. A bas 2013 , vive 2014!! Chuis d’accord avec toi : du changement oui , des emmerdements non !! Bonne année 2014 Mag 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *