Bla Bla Bla #5

Des infos et des petits coups de cœur piochés ici et là, c’est parti pour un nouveau Bla Bla Bla !

* L’appli MIND
Si vous êtes accros à l’appli de méditation HeadSpace (seulement dispo en anglais), vous devriez apprécier MIND, celle dans le même esprit que vient de lancer My Little Paris en collaboration avec Martin Aylard (qui forme des enseignants en méditation dans le monde entier) et Fabrice Midal (auteur et fondateur de l’Ecole occidentale de la méditation).
Volonté de désacraliser la méditation et de la rendre accessible à tous, petits dessins rigolos pour illustrer les propos et voix posée pour vous aider à déconnecter et mettre les pensées négatives à distance en 10 petites minutes par jour, cette appli a tout d’un futur indispensable !
Vous pouvez commencer à la tester gratuitement avec 10 séances d’essai et ensuite l’abonnement est à 6,99 euros par mois. Le prix de la sérénité ? 😉

Je veux lire la suite ! ☞

Bla Bla Bla #4

Des infos et des petits coups de cœur piochés ici et là, c’est parti pour un nouveau Bla Bla Bla !

* Vous avez de l’or au bout des doigts, des envies de création plein la tête mais vous n’osez pas vous lancer ? Etsy pourrait bien vous donner le petit coup de pouce qui vous manquait ! La plate-forme lance en effet une formation gratuite sur 4 semaines pour futurs entrepreneurs qui veulent développer leur potentiel. Nom de Code : Etsy Resolution.

Et pour achever de vous convaincre que 2016 sera l’année de tous les possibles, l’opération s’est dotée d’une marraine d’envergure : Lisa Gachet du blog Make My Lemonade ! Avec la reine du DIY pour vous booster, on parie que vous devriez emmagasiner un paquet de motivation pour monter votre projet bientôt 😉

Toutes les infos ICI ou pour vous inscrire d’ici le 25 janvier, connectez-vous avec votre compte Facebook perso ICI.

Etsy Resolution

Je veux lire la suite ! ☞

Bla Bla Bla #3

On ne va pas se mentir, quand on commence un blog on le fait d’abord pour soi et puis rapidement, on aimerait que de plus en plus de personnes viennent le consulter, histoire de ne pas avoir non plus l’impression de ne parler qu’à son écran d’ordinateur. Pareil, quand on s’inscrit sur Instagram ou Twitter, au départ on est là pour voir ce qu’il s’y passe et puis on a vite envie d’avoir une petite communauté qui nous suit. Et hop cela devient vite la course aux statistiques de fréquentation, aux followers, aux like et aux RT. Pire, on devient moins spontané (que celui qui n’a pas fait une photo sur IG en pensant « Ah, ça je pense que cela a du potentiel de like » me jette le premier smartphone) et on se dit confusément que le nombre de personnes qui nous suivent est proportionnel à la qualité de notre production, que notre popularité 2.0 est le reflet de notre valeur.

Ça, c’est la dérive possible des réseaux sociaux et ce n’est qu’en prenant un peu de recul qu’on arrive à éviter ses écueils et à rester lucide malgré tout sur le décalage indéniable qu’il y a entre l’image dorée que nos blogueuses/youtubeuses/instagrammeuses préférées laissent transparaître sur leurs comptes et la réalité (à mon humble niveau par exemple, je vous épargne toutes les photos des soupes que j’avale les 3/4 du temps en hiver mais je ne résiste pas à partager un cliché dès que ma route croise celle d’un burger ;-))

C’est en partant de ce ras-le-bol de la fausse image que les réseaux sociaux donnent en créant une véritable pression de l’apparence et de la course à la popularité online qu’Essena O’Neill a poussé un gros coup de gueule cette semaine. Et ce n’est pas parce que la miss est aigrie de ne pas être assez adulée sur le web, bien au contraire elle fait plutôt partie de la caste des “influenceurs”. A 18 ans, cette jolie blonde a tout pour elle : un corps de rêve et plus de 700 000 followers sur Instagram. Mais tout cela n’est finalement peut-être pas un gage de bonheur et l’Australienne a décidé de mettre les pieds dans le plat en effaçant son Tumblr, son Snapchat et en réécrivant toutes les légendes de ses photos de rêve sur IG avec un nouveau mot d’ordre « Les réseaux sociaux, ce n’est pas la vraie vie ».

Ici, elle explique qu’elle a fait plus de 100 essais avant de réaliser LE bon cliché qui lui apporterait l’approbation de ses followers. Là, elle dévoile l’envers du décor en précisant qu’elle a été payée par une marque de fringues pour porter leur robe. Là, elle précise qu’elle a bien fait attention de bomber le torse pour mettra sa généreuse poitrine en avant, tout en étant très vigilante au sujet de l’écart entre ses cuisses… Et surtout, elle insiste sur le fait que malgré tout ça, elle ne se sentait pas plus jolie ou plus sûre d’elle, bien au contraire, et qu’elle avait juste de plus en plus la pression.

Bref, elle a désormais pour ambition sur son nouveau site de mettre en garde contre les réseaux sociaux qui peuvent faire plus de mal que de bien si on se laisse trop happer, elle qui ne souhaite plus être définie par le nombre de likes et de followers associés à ses comptes. Et même si on n’est pas prêts de décrocher de notre compte IG pour autant, j’avais envie de saluer ici sa démarche car un peu de recul ne fait pas de mal : une initiative assez rafraîchissante à l’heure où nos rapports aux médias sociaux peuvent effectivement devenir parfois un peu névrosés 😉

Essena O'neill

Je veux lire la suite ! ☞

Bla Bla Bla #2

Oh là là, plus de 4 mois se sont écoulés depuis la première édition de Bla Bla Bla ! Il était grand temps de partager avec vous une nouvelle session d’infos qui partent dans tous les sens 🙂

Je ne sais pas si vous en avez entendu parler mais Netflix organise un super événement gratuit à Paris du 15 au 19 octobre : le Netflix Fest. 15 thématiques délirantes qui donnent l’occasion de découvrir des programmes de Netflix (films et premiers épisodes de séries inédites) dans des lieux originaux, comme par exemple le “Festival des films et séries où les flics respectent tout sauf la loi” où vous pourrez mater  les films Starsky et Hutch ou 21 Jumpstreet dans une voiture garée sur un rooftop ou le “Festival du film romantique qui va t’aider pour un premier rencard” avec au choix Crazy, Stupid, Love, Le mariage de mon meilleur ami ou Welcome Back à visionner en mode love au premier étage de la Tour Eiffel.
Et bonne nouvelle, si la première salve de tickets est parti en quelques minutes le 29 septembre, il y a encore pas mal d’événements que vous pourrez réserver le 6 octobre.

https://www.netflixfest.com/

Netflix Fest

Je veux lire la suite ! ☞

Bla Bla Bla #1

Hello tout le monde ! Après 2 ans et demi de blogging (au passage un grand merci aux fidèles et à tous ceux qui viennent ici de plus en plus souvent), j’ai eu envie de rendre cet espace de liberté qu’est 1 mag by Mag encore plus flexible et conforme à l’envie du moment, en inaugurant une nouvelle rubrique. « Bla Bla Bla », c’est l’occasion de vous parler spontanément de tout, de rien, de coups de cœurs divers et variés, de bons plans, de nouveautés, de vidéos, ou tout simplement de papoter avec vous, sans se soucier de devoir forcément faire rentrer l’info dans une des cases pré-existentes du blog. Bon, rien de bien novateur me direz-vous (c’est d’ailleurs typiquement le genre de posts que j’adore lire sur la blogosphère) et cela risque d’être parfois un peu foutraque tout ça mais j’espère que ce nouveau rendez-vous vous plaira et que vous viendrez y picorer de temps en temps !

* On commence par une nouvelle bonne adresse Culture pour les Parisiens. Samedi, une nouvelle bibliothèque XXL (la 2ème plus grande de la capitale) a ouvert près de la Gare de l’Est : la médiathèque François Sagan. Cela donne 4 immenses étages dans un style loft industriel remplis de livres tous neufs (leur catalogue est impressionnant !), de DVD, de CD, de BD et de journaux. Rayon Arts, Musique, Cinéma, Littérature, Romans, Sciences Humaines, espace littérature jeunesse, autoformation, salles de travail ou jardin de 1000 m2 peuplé de palmiers, c’est bien simple ce nouveau lieu qui s’étend sur 2600 m2 ET OUVERT LE DIMANCHE donne clairement envie de s’enfermer pour bouquiner !
L’adresse : 8 rue Léon Schwartzenberg 75010 Paris
http://equipement.paris.fr/mediatheque-francoise-sagan-8695

Médiathèque François Sagan 75010

Je veux lire la suite ! ☞