Accro au masking tape

Il y a encore deux ans, je ne m’intéressais pas particulièrement à la déco. Et puis après avoir réalisé un article sur ce thème à l’automne 2011, la trentaine qui a pointé le bout de son nez et l’achat d’un deux pièces dans la foulée, je suis devenue de plus en plus sensible à la personnalisation de mon chez-moi. Et voilà qu’en moins de deux je me suis mis à vouloir plutôt des jolies chaises à Noël qu’une nouvelle garde-robe, je suis devenue incollable au sujet du nuancier Farrow & Ball, pas un jour ne passe sans que je m’extasie devant mon mur fushia waouhhh (merci D.V !!!) qui vitamine le salon, j’ai pris un abonnement à Marie-Claire Maison et je me surprends parfois à frétiller devant un plaid ultra-doux ou une lampe-qui-irait-tellement-bien-près-du-canapé.

Et dans la catégorie « L’obession déco du moment » c’est le masking tape, c’est-à-dire un ruban adhésif décoratif, qui remporte la palme. J’adore parce que cela permet d’égayer en deux temps trois mouvements un objet qu’on veut customiser ou un mur qu’on veut mettre en valeur (je songe sérieusement à dessiner au masking tape un sapin sur un de nos murs, histoire de se mettre dans l’esprit de Noël tout en évitant les épines partout dans l’appart). Pas besoin d’être hyper habile pour jouer avec (un gros point positif pour moi !), cela permet de changer sa déco pour pas cher et il n’y a pas de côté définitif donc on peut se permettre toutes les fantaisies au gré des humeurs.

Par exemple l’année dernière, je m’étais servie de masking tape à Noël pour personnaliser mes paquets cadeaux et là je viens d’en poser sur un luminaire dont je m’étais lassée. J’ai recouvert par petits bouts la tige et le pied, histoire de faire disparaître le coloris mauve qui n’était plus vraiment en accord avec mon fameux mur fushia. On peut aussi créer des cadres pour mettre en valeur cartes postales ou affiches, customiser un vase, un petit carnet, des verres, une boîte, etc. Sans compter que le masking tape est l’allié parfait pour les adeptes du scrapbooking. Bref, c’est un petit accessoire funky dont on aurait tort de se priver tant les motifs proposés sont de plus en plus variés et permettent de se faire vraiment plaisir pour un investissement financier minime (Comptez environ 3,50 euros par rouleau) et un résultat homemade 100% original. 

Pour vous fournir en rouleaux variés, direction les boutiques de déco (Fleux, Rose Bunker, BHV,etc.), les rayons papeterie ou même les boutiques pour enfants. Sur internet, vous trouverez des pépites sur Lovely Tape, Etsy ou encore Cute Tape

 Et vous, inspirées par le masking tape ?

2 réponses pour “Accro au masking tape

    • Ah ah justement on se disait qu’on allait remettre une petite couche de blanc sur le mur derrière la canap’ ! On t’attend avec tes talents de peintre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *