East Mamma, la trattoria parisienne qui déchire !

Ouvert au printemps deux mois avant sa petite sœur (Ober Mamma) tout aussi médiatisée, East Mamma est l’une de ces adresses culinaires dont le tout Paris parle. Exactement le genre d’établissement qui titille ma curiosité ainsi que ma méfiance. (Rappelez-vous Le Perchoir du BHV : attrayant à la base, mais qui s’est révélé être un repaire à bobos qui se la jouait élitiste à l’entrée).

D’un côté, une trattoria dont on vante les produits italiens bons comme là-bas mais de l’autre, un obstacle de taille : impossibilité de réserver, il faut faire la queue jusqu’à ce qu’une table se libère (et oui car si vous avez bien suivi, East Mamma est prise d’assaut depuis son ouverture en avril. Résultat, les habitués parlent d’une heure d’attente en général !!!). Curieuse mais pas forcément téméraire, je me suis dit qu’un jeudi en plein mois d’août, j’avais toutes les chances de pouvoir enfin tester ce nouveau resto sans risquer l’hypoglycémie sur le trottoir avant d’avoir une table. Pratiquement 20 minutes d’attente tout de même (quand tout le reste de la ville semble marcher au ralenti) et nous voilà avec ma copine L.P dans l’antre italienne la plus courue du moment !

East Mamma Tratoria Big Mamma Group 75011

 Au premier coup d’œil, mon scepticisme en prend un coup. Oui, c’est blindé, assez bruyant, et les serveurs (tous italiens) sont débordés. Mais c’est aussi très chaleureux : Plusieurs espaces, une salle en enfilade, un bar où s’attabler, des meules de parmesan et des légumes qui font partie intégrante du décor, des couleurs vives… L’endroit pétille et malgré son aura ultra-hype, on sent vite qu’ici, on ne se prend pas la tête !

Lancée par Tigrane Seydoux et Victor Lugger, deux anciens d’HEC ayant à cœur d’offrir à Paris une trattoria populaire comme on en fait dans la Botte, East Mamma propose une demi-douzaine de recettes de pasta, des pizzas gigantesques, des cocktails en variation autour du fameux spritz, ainsi que d’excellentes charcuteries ou une sélection de mozzarella variées. Les petits producteurs ont été triés sur le volet et dans l’assiette, ça se sent : tout est vraiment très très bon ! De la straciatella ultra-crémeuse qui se déguste à la cuillère en passant par les pizzas à la croûte fine et moelleuse ou les desserts maison (mention spéciale pour le tiramisu au citron), les plats se succèdent avec une unité de qualité qui a de quoi satisfaire le plus gourmet des clients. On note aussi un gros effort du côté des prix, qui se veulent (pratiquement) au niveau de ceux que l’on trouve en Italie : 9 à 15 euros les pizzas, 12 à 18 euros les pasta, 9 à 10 euros les cocktails. Encore un peu au-dessus des prix pratiqués chez nos amis transalpins certes mais pour Paris, on a bel et bien décroché une adresse où l’addition est très raisonnable, surtout vu la qualité des produits utilisés !

Alors oui, j’admets que ce système de non-réservation agace et gâche un peu le plaisir. Mais dès qu’on a la chance de pouvoir (enfin) s’attabler chez East Mamma, on retrouve vite le sourire !

East Mamma
133 rue du Faubourg Saint-Honoré
75011 Paris
http://www.bigmammagroup.com/

Basil Spritz coctail East Mamma

Straciatella Mozzarella East mamma trattoria 75011

Pizzas trattoria East Mamma 75011
Summer Regina Pizza Trattoria East Mamma 75011
Tiramisu citron dessert Trattoria East Mamma 75011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *