Un dîner au Chardenoux, le restaurant de Cyril Lignac

 

Il faut croire que j’ai une attirance pour les restos « Top Chef » car après A Noste de Julien Duboué  et Clover de Jean-François Piège  c’est Le Chardenoux, piloté par Cyril Lignac que j’ai testé il y a quelques semaines 😉

Le Chardenoux - restaurant - Cyril Lignac

Fin décembre, on s’est fait un petit dîner de pré-Noël avec mon amie DM dans un restaurant ambiance bistrot et cuisine du terroir sublimée : Le Chardenoux, repris par Cyril Lignac en 2008. Si l’adresse n’a donc rien d’une nouveauté, je pense qu’elle a en tout cas le potentiel pour devenir une référence entre gourmands une fois qu’on l’a testée car elle a tout bon : un décor frenchy un poil désuet très accueillant, des produits de qualité, des assiettes bien remplies et une addition très correcte à la clé (menu entrée/plat/dessert à 39€ le soir et à 27 € le midi).

Gourmandise oblige, on s’est tout de suite positionné sur la totale avec DM : entrée, plat et dessert. Il faut dire que toutes les propositions étaient alléchantes !

En entrée, j’ai opté pour un œuf bio avec une poêlée de champignons et une émulsion de cèpes (le coup de cœur de ce repas) : des saveurs hivernales réconfortantes avec le crémeux de l’œuf mollet, la légèreté de l’espuma, le goût boisé des champignons et le croquant de délicieux petits croutons. DM a choisi un plat un peu plus frais et exotique : un carpaccio de dorade, mangue, avocat et poivron très fin et léger.

Pour le plat, c’est la joue de bœuf aux épices et gratin de macaroni qui m’a tentée : mention très bien pour l’accompagnement ultra-gourmande, crémeux et bien gratiné sur le dessus. Par contre, un poil déçue par la viande que j’aurais aimé plus fondante… Mais succès absolu dans l’assiette de DM : elle n’a fait que quelques bouchées de ses Saint-Jacques au chorizo, accompagnée d’une très bonne purée de patate douce vanillée.

Bon, là concrètement on était déjà complètement full. Mais comme on n’est pas du genre à bouder notre plaisir, on a quand même accepté de faire un round supplémentaire en piochant un dessert sur la carte. Un éclair caramel au beurre salé pour DM (pas mal même si la pâte à choux aurait pu être plus moelleuse) et un choux à la crème, noisettes et caramel pour moi : décadent à souhait mais pas non plus plombant, miam miam. Voilà, autant vous dire que dans ce restaurant convivial qui mise sur la simplicité bien exécutée, on ne quitte pas la table la fin au ventre 😉

Et pour achever de vous mettre l’eau à la bouche, on se quitte en photos bien sûr !

Le + : des serveurs efficaces et très agréables (toujours une source de contentement et d’étonnement pour moi dans notre chère capitale, allez savoir pourquoi ;-))

Le – : La salle est assez bruyante

Le Chardenoux
1 rue Jules Vallès
75011 Paris
01 43 71 49 52
http://www.restaurantlechardenoux.com/

Entrée - oeuf - restaurant - Le chardenoux - Cyril Lignac

Entrée - Saint-Jacques - restaurant - Le Chardenoux - Cyril Lignac

Plat - Joue de boeuf - restaurant - Le Chardenoux - Cyril Lignac

Dessert - Choux à la crème - restaurant - Le Chardenoux - Cyril Lignac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *