Direction Yoom pour une orgie de Dim Sum

La problématique d’hier soir était la suivante : envie de sortir se faire un resto mais besoin de trouver à la carte des plats diététiques, régime oblige (oui, j’ai fini par céder face aux chiffres inquiétants qui s’affichaient depuis plusieurs mois sur la balance. Moi qui avais dit que le régime ne passerait pas par moi !!! Sauf que ce sont les burgers et autres mets réconfortants et gras qui sont passés par moi ces derniers temps, il était donc temps de réagir avant de finir par mourir dans ma graisse comme un certain gros lard du film Seven…). Mais bon je m’égare ! Je disais dont que la problématique était donc la suivante : où aller manger bon et sain hier soir ? Et tout à coup j’ai pensé : dim sum, bien sûr ! Je vous avais déjà parlé de ces fameuses petites bouchées chinoises cuites à la vapeur ou grillées refermant des tas de saveurs différentes en évoquant le Gyoza Bar dans un post précédent. Et bien cette fois, c’est au restaurant Yoom que l’on est allés festoyer.

Ouvert il y a deux ans et demi rue des Martyrs, l’adresse avait rapidement fait le buzz et depuis le succès n’a pas faibli. La preuve, Yoom a ouvert un deuxième restau dans le 6ème au printemps 2012 puis un corner à la maison de la Chine cet hiver. Et depuis le mois de décembre, le restaurant rue des Martyrs qui était jusqu’à présent fermé le dimanche vous accueille même le jour du Seigneur. Autant dire que depuis la première fois où j’avais testé le lieu, un lundi midi peu après son ouverture, ce temple des dim sum est devenu incontournable pour les amateurs de bouchées et raviolis. Conséquence : mieux va réserver si vous voulez avoir une place (à vue d’oeil, le Yoom de rue des Martyrs a une capacité d’une soixantaine de couverts).

Le plus chouette dans ce restaurant, c’est le choix varié qui fait que, comme un gosse (gourmand), vous avez envie de goûter tous les dim sum à la carte ! Et comme les bouchées vendues par 2 ou 3 sont autour de 5,50 euros, l’addition peut vite monter sans que vous vous en rendiez compte. Surtout que le soir, l’établissement ne prend pas les tickets resto (grrrrrrrrrrrrr). Une solution pour éviter de se faire piéger par son enthousiasme : les menus dégustation à 14,90 euros le midi et 25 euros le soir. Une bonne approche que je vous conseille pour votre première visite, cela permet de goûter à un peu de tout !

Mais cette fois on a plutôt opté pour la tactique 4 ou 5 plats de dim sum chacun et on partage, histoire d’avoir une impression de profusion sur la table et de ne rien rater parmi les recettes qui nous font le plus de l’oeil. Au bout de 30 minutes, les paniers vapeurs empilés remplis de dim sum savoureux arrivent à notre table, accompagnés de quelques assiettes contenant d’autres recettes. Mes coups de coeur pour la soirée : la soupe thaï au curry rouge et lait de coco avec en guest deux dim sum fourrés de boeuf et de petites carottes coupées en minuscules carrés, la brioche vapeur au porc laqué presque sucrée en bouche, les dim sum de poulet façon pad thaï et le top, les boulettes de riz grillées « Tête de lion » avec un extérieur croustillant et l’intérieur ferme et délicieusement parfumé avec sa farce au porc et citronelle. Miam !!!

Après, j’avoue qu’on n’avait plus de place pour le dessert mais il paraît que le Tang Yuan, boule de riz gluant au sésame noir, est une tuerie. La prochaine fois ?

Restaurant Yoom
20 rue des Martyrs
75009 Paris
Ouvert 7 jours sur 7
01 56 92 19 10

5 rue Grégoire de Tours
75006 Paris
Ouvert du mardi au samedi
01 43 54 94 56

Maison de la Chine
76, rue Bonaparte
75006 Paris
Ouvert du lundi au samedi

4 réponses pour “Direction Yoom pour une orgie de Dim Sum

  1. pas assez consistant pour moi hihi
    et connait pas le mot regime et balance (oui oui j’ai de la chance je n’en peux plus de cette phrase !!….)
    mais sympa ils vont apprecier la pub’ que tu leur fais 😉

    • Ah ah il faudrait déjà que les mecs de Yoom tombent sur mon post 😉
      Et franchement si tu prends 4 ou 5 assortiments, je t’assure que tu sors avec le bide bien rempli !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *