Et si on mangeait une tarte esprit tajine au poulet ? (Recette inside)

Après la soirée blogueuses organisée par Croustipate le mois dernier, la marque m’a offert plusieurs de ses fameuses pâtes feuilletées et brisées au beurre frais dont je vous ai parlées il y a 15 jours. Du coup, en rentrant à la maison je me suis lancée dans des expérimentations culinaires et j’ai concocté une nouvelle tarte salée très sympathique,   dans un esprit tajine au poulet. C’est parti pour la recette !

Tarte poulet esprit tajine

Je veux lire la suite ! ☞

Une tarte au chocolat et caramel, aussi bonne qu’un Twix® ! (Recette)

Personnellement, je n’aime pas le chocolat (attention, aujourd’hui on fait dans les GROSSES révélations comme vous pouvez le constater) mais comme je suis sympa, je ne suis pas du genre à priver mon entourage de ce genre de petits plaisirs quand le moment vient de passer aux fourneaux. Vous voulez un dessert au chocolat ? Pas de problème, je prépare une tarte au chocolat ! Et histoire que vous en ayez pour votre argent, je vous fais une pâte sablée maison au chocolat et je vous rajoute un peu de caramel au passage. Si après ça, vous n’avez pas votre dose de sucre pour la semaine, votre cas est désespéré… 

Je veux lire la suite ! ☞

Une bacalhau com natas bonne comme à lisbonne !

Il y a un an, j’ai découvert Lisbonne lors d’un week-end et je suis tombée sous le charme de cette ville portugaise. Pour son soleil, la proximité avec la mer, le tramway cahotant, la gentillesse de ses habitants, bref tout ce qu’un touriste appréhende en quelques jours et qui fait le bonheur d’un parisien habitué à la grisaille et au stress.
Mais je dois aussi avouer que les spécialités gastronomiques locales ont été le clou de ce mini-séjour en terre lisboète : les fameuses pastéis de nata, ces petits flan à la cannelle entourés de pâte sont vraiment délicieux et aller jusqu’à Belem pour déguster ceux de la célèbre pâtisserie s’avère aussi incontournable que les guides nous l’annoncent.

Côté salé, vous avez l’occasion de manger du poisson frais et souvent cuisiné très simplement, ce qui permet d’apprécier toute la qualité de la matière première, le tout pour un tout petit prix ce qui ne gâche rien.
Et puis bien sûr, Portugal oblige la morue a une place de choix dans les assiettes. Il se murmure qu’il existe 365 façons de la préparer (une pour chaque jour de l’année donc) mais en fait je n’ai en goûté qu’une pendant mon séjour : la bacalhau com natas. C’est un plat avec de la morue émiettée et des pommes de terre en morceaux, le tout avec de la crème et bien gratinée. C’est le premier plat que l’on a goûté dans un boui-boui qui ne payait pas de mine (ce qui confirme que, comme à Barcelone où les meilleurs tapas se dégustent dans les bars les plus crados si l’on veut goûter de la nourriture typique, il ne faut pas avoir peur de se diriger dans des petits restos sans prétention qui proposent de la « vraie » nourriture locale et ne s’embarassent pas de soigner la présentation pour les touristes) et cela nous a tellement enchanté le palais qu’on a recommandé ce plat à chaque fois qu’on l’a aperçu à la carte d’un resto pendant le week-end. Mais on n’a jamais réussi à retrouver la saveur du premier que l’on avait goûté…

Je veux lire la suite ! ☞

Burger fait maison versus Hot dog fait maison

C’est bien beau de courir les restos de Paris pour trouver le meilleur hamburger de la capitale mais quand on est un vrai gourmand il faut savoir être cohérent et charité bien ordonnée commence par soi-même : si le burger est un plat qu’on apprécie, pourquoi se priver de le déguster aussi à la maison ? Entre deux investigations culinaires à travers les établissements de la ville, je ne rechigne donc pas à préparer des burgers faits maison pour le dîner. Et franchement, on commence à avoir une recette qui déchire et qu’on maîtrise plutôt pas mal chez nous, je vous en touche deux mots tout de suite.

Mais ce n’est pas tout ça comme l’indique le titre de ce post, à la maison on est aussi dans une phase hot dog en ce moment (« le nouveau hamburger » d’après les magazines qui clament que le hot dog pourrait bien détrôner le petit bun à sésame, avec de plus en plus de restos qui le rendent hype. D’ailleurs à ce propos j’ai quelques adresses de chiens chauds parisiens à tester en vue, on en reparle bientôt.), je vous livre donc aussi notre recette, comme ça vous pourrez faire votre choix dans cette battle qui s’annonce bien saignante : qui de la saucisse ou du steak aura votre préférence pour votre prochain repas junk food home-made ?

  Je veux lire la suite ! ☞