7 raisons de se mettre au Waterbike

Postulat de départ : Faire du sport serait apparemment tip top pour les grandes stressées de la vie comme moi, histoire d’évacuer un peu la pression.

Problème : Le sport et moi, ça fait 2. VRAIMENT. (Vous parlez à quelqu’un qui a failli se noyer pendant l’épreuve du sauvetage de mannequin en piscine pour le Bac et qui a obtenu un jour la note de 1/20 en saut de cheval pour avoir sauté sur le trampoline qui donne de l’élan mais pas plus.)

Solution : Le Waterbike (également appelé Aqua Slim au gré des stratégies marketing), dicipline consistant à faire du vélo dans ce qui ressemble à une grosse baignoire individuelle remplie d’eau. Fun d’après les amateurs…

 Mais comme il fallait que je trouve une activité sportive fissa et qu’il commence à faire frisquette dehors, que j’ai l’air d’une asthmatique rien qu’en courant après le bus, que ma relation avec la piscine est basée sur la répulsion on l’aura bien compris et que la dernière fois que je me suis approchée d’un terrain de badminton j’ai failli perdre ma cheville droite, je me suis quand même lancée. Et incroyable mais vrai, il faut avouer que cela me plaît bien au final !

 Crédit photo : Waterbike

Explications en 7 points :

Contrairement à l’Aquabiking (où vous prenez des cours en groupe sur des vélos immergés dans une piscine), vous êtes seul dans votre petite baignoire à l’intérieur d’une cabine privée quand il s’agit de pratiquer le Waterbike. Ce qui a de nombreux avantages qui ont certainement contribué à ce que je vois clairement 7 bonnes raisons de se mettre à cette activité hybride très tendance.

1) Personne ne peut voir que vous êtes boudinée dans votre maillot de bain dans votre petite cabine individuelle.

 2) De même, qui pourrait s’horrifier de votre épilation des aisselles approximatives ?!

 3) Effectivement, les yeux rivés sur les derniers clips MTV et la musique à fond dans les oreilles avec le casque en bluetooth sur les oreilles qu’on vous fournit, vous ne pensez à rien pendant que vous pédalez. Et vous êtes complètement vidée en rentrant chez vous, la jambe légèrement mollassonne, tout comme le cerveau.

 4) OUI vous faîtes du sport (430 calories brûlées en 30 min lors de ma dernière séance) mais NON vous ne transpirez pas.

5) Il paraît que l’action des buses qui donnent un petit aspect jacuzzi à votre installation et votre pédalage plus ou moins intense est une combinaison gagnante pour faire la peau à la cellulite (à voir sur le long terme, donc).

6) OK, j’ai eu mal aux fesses à la première séance (et je ne fais pas référence au prix d’une session qui n’est pourtant effectivement pas très bon marché : comptez une trentaine d’euros par séance, avec souvent des formules avantageuses en cas de forfait) mais aux suivantes je dois avouer que j’ai évité les courbatures.

7) Réussir à créer une activité que je trouve sympa à base de deux sports que je déteste, auxquels on a enlevé les principaux inconvénients (en vélo, on tombe et à la piscine, on boit la tasse), forcément je ne pouvais qu’être sport et saluer l’ingéniosité.

Bon, la première fois j’ai quand même méchamment glissé en sortant de la cabine, manquant de me péter le coccyx (chassez le naturel). Mais quand même, je valide !

Toutes les adresses de Waterbike ici (j’ai vu qu’en plus en ce moment il y avait des promos) :

http://waterbike.fr/

Et l’endroit où je vais actuellement et que je vous conseille (nouvelle adresse ultra-propre et pas encore blindée aux créneaux stratégiques de la fin de journée + petite bouteille d’eau qui vous attend à chaque session) :
AquaSlim
130 rue de Cardinet
75017 Paris
01 42 27 61 62

Une réponse pour “7 raisons de se mettre au Waterbike

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *