De retour de Lyon

Ce week-end j’étais à Lyon pour un mariage franco-colombien où les déclarations d’amour ont fusé en anglais, en français et en espagnol : trop choupi ! Encore Congrats S.B (maintenant S.G) et J.G by the way  😀

Et donc ce pont de mai m’a donné l’occasion de découvrir Lyon que je ne connaissais pas du tout. Bon, je ne vous cacherai pas que la visite a été express vu le contexte romance-fiesta-échange de vœux qui nous attendait dans un petit village voisin. Mais n’empêche que j’ai eu un aperçu fort agréable de la ville.

Alors à Lyon,

– J’ai passé beaucoup de temps le nez en l’air dans les rues dans les façades du vieux Lyon sont belles et remplies de petits détails ciselés.

– J’ai longtemps cru que j’allais prendre le funiculaire pour aller jusqu’à la basilique Fourvière, d’où paraît-il on voit toute la ville. Le petit Montmartre lyonnais d’après les habitants. Mais en fait non, pas le temps. Next time ! Petite compensation : voir la basilique toute éclairée la nuit. Canon !

 

– J’ai trouvé des airs de Bordeaux (pour ses berges) et de Prague (pour ses immeubles aux teintes décolorées) à la ville.

– J’ai pris le métro mais en fait deux arrêts, c’est super court et c’était plus par flemme que par réel besoin. Parce que ce qui est vraiment cool à Lyon c’est qu’il y a plein de restos, de bars, de boutiques, d’espace vert et d’animation mais que cela reste une ville à échelle humaine.

– J’ai bu un verre à la cool sur une des péniches en bord de Rhône. Paris Plage peut aller sa rhabiller…


– J’ai mangé, remangé et re-remangé du gratin dauphinois. Miam.

– J’ai gouté la tarte à la praline, qui, surprise, n’est pas si sucrée que ça. (Mais je ne me voile pas la face pour autant : en terme d’apport glucidique/lipdique cette spécialité doit quand même envoyer du lourd.)

– J’ai dit non à l’andouillette et aux pieds de cochons frits.

J’ai mangé une tuile aux fruits secs GEANTE à la mythique pâtisserie Perroudon. (Et j’avoue que ça a été dur de résister aux sablés et aux brioches à la praline qui me faisaient de l’oeil. Mais en vrai après une petite douceur comme ça qui fait la taille d’un ovni tu n’as plus faim. Même moi.)

Bref, c’était très sympa et j’espère pouvoir y retourner bientôt. Mais autant vous dire que je n’ai pas vu la queue d’un légume en 3 jours et que je je vais carburer aux concombres et aux carottes dans les semaines qui viennent si je ne veux pas avoir l’air d’un saucisson lyonnais cet été à la plage…

 

6 réponses pour “De retour de Lyon

  1. Très belle ville !! Nous y avons passé 4 jours l’an passé ! On a eu le temps de monter en funiculaire et de goûter les spécialités salées ( andouillettes et autres cochonnailles !!) mais aussi de pédaler sur leur Velib’ le long du Rhône ! Retournez y !!!! Bisous de Carnac !

    • Oui c’est clair que ça nous a donné envie de revenir faire une visite plus approfondie ! Bon pour le tour de vélib, je pense que j’attendrai Amaury bien installée sur une péniche au soleil 😉

  2. Moi, j’ai joué à Où est Charlie. J’ai trouvé AK et DVE (bijoutée).
    J’adore le saucisson brioché ! Merci de cette (re)visite de Lyon 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *